• florian laveine.

Le trouble de l’hyperactivité chez nos amis canins

Mis à jour : 29 août 2019

Le trouble de l’hyperactivité chez le chien, ce un syndrome comportemental, est souvent interprété de la mauvaise façon, souvent banalisé, souvent mal diagnostiqué.


L’hyperactivité chez le chien a eu le droit à la même « vague populaire » que l’hyperactivité chez les enfants. En clair, depuis quelques années, il est « facile », de dire qu'un chien est hyperactif, on a d’ailleurs tendance à utiliser ce terme à outrance.



Et pourtant, l’hyperactivité n’est pas quelque chose à prendre à la légère, c’est un réel trouble avec des conséquences parfois catastrophiques et ce n’est pas juste une caractéristique que l’on peut attribuer à un être vivant dès lors qu’il est un peu agité.


Le trouble de l’hyperactivité se diagnostique


Sachez que le trouble de l’hyperactivité, au même titre qu’une maladie, se diagnostique auprès d’un vétérinaire et peut également se confirmer auprès d’un éducateur canin comportementaliste.


On considère que les troubles du développement sont détectables à partir de l’âge de 4 mois chez le chiot car, avant, on estime qu’il est encore possible de procéder à quelques réajustements pour faire en sorte de « rattraper » le mauvais développement.


Par contre, les manquements lors des premières semaines du chiot sont difficilement « rattrapables » car on ne peut pas revenir sur ce qui n’a pas été fait au moment où ça devait se faire.


En revanche, il est vrai que certaines races notamment originellement destinées à la chasse sont plus actives que d’autres.


Les symptômes du chien hyperactif sont les suivants :


*Il ne respecte pas les signaux d’arrêt

*Il n’a pas acquis les autocontrôles : cela peut être confondu avec de l’agressivité

*Il est très rarement calme

*Il présente des troubles du sommeil, il veut jouer même la nuit

*Il présente des troubles de l’appétit, il mange immédiatement le contenu de sa gamelle

*Et surtout : le chien réagit à tout bruit, tout mouvement, toute situation


L’hyperactivité peut souvent être confondue avec :


Des troubles de l’anxiété, angoisse de séparation

Une sociopathie, problème de hiérarchie

Un défaut d’éducation, le chiot a été adopté trop jeune ou la mère avait trop de petits pour correctement faire son travail

Un début d’hypothyroïdie

Existe-t-il des traitements calmants ?


C’est avant tout au maître du chien hyperactif qu’il revient de savoir maîtriser son animal tout en le respectant. Afin de l’aider dans cette tâche parfois difficile, il existe aujourd’hui des traitements calmants. Ceux-ci ne sauraient bien sûr être une solution en eux-mêmes. Ils ne représentent qu’un outil complémentaire à une remédiation comportementale adaptée.


Y-a-t-il des traitements pour cela ?


Il est possible de se procurer des produits ayant tous recours à des phéromones apaisantes et sans odeur pour les propriétaires.

Elles se présentent sous différentes formes :

*Des sprays antistress

*Des colliers antistress

NOUS SUIVRE

  • Aniomal Expert St Bruno et Facebook
  • Animal Expert St Bruno Instagram
  • Youtube Animal Expert St-Bruno

© 2019 Animal Expert St-Bruno créé par OCM SYSTEME

Politique de confidentialité